Historique

Ce projet est issu d’un « Chantier Québec 80 », projet de réflexion dans le cadre du carême dont le thème était la promotion de la qualité de vie. Il découle de la volonté d’un groupe de parents, de jeunes et de bénévoles voulant tenter d’améliorer la qualité de vie des adolescent(e)s.

Grâce à l’initiative et à l’implication de ce groupe de personnes, le CAFÉ-RENCONTRE de Notre-Dame-des-Prairies (première dénomination) fut incorporé le 13 mars 1981.

Les buts premiers de l’organisme étaient :

  • Offrir un lieu de rencontre aux jeunes de 14 à 21 ans ;
  • Contrer la délinquance ;
  • Favoriser l’implication des jeunes.

Ils souhaitaient résoudre certaines problématiques de la réalité des jeunes :

  • Manque de ressource leur étant destiné;
  • Manque d’un lieu d’appartenance nécessaire à leur développement;
  • Éclatement des familles causant une perte de liens significatifs;
  • Instabilité causée par les changements sociaux et la remise en question des valeurs traditionnelles;
  • Délinquance.

Ayant d’abord obtenu un local au sous-sol du presbytère, le Café-Rencontre a ensuite déménagé au rez-de-chaussée de l’école de Notre-Dame-des-Prairies. Quelques années plus tard, la ressource a acquis une maison, mais l’aide financière n’ayant pas augmenté depuis les dernières années, il a fallu trouver une alternative moins coûteuse pour se loger. Des démarches de relocalisation furent entreprises avec tous les questionnements reliés à cette décision : centralisation du service, meilleure accessibilité aux jeunes, etc. Suite à cette analyse des besoins en fonction des ressources financières, des demandes ont été orientées vers le conseil municipal de Notre-Dame-des-Prairies afin qu’il collabore et soutienne la ressource. Sensibilisé depuis toujours à l’importance de cet organisme de prévention, celui-ci nous a épaulé pour la relocalisation sur la 1ère avenue et collabore depuis activement avec la ressource.  En 2013, la Ville a offert une toute nouvelle maison à l’organisme. Le Café-Rencontre a désormais pignon sur rue au 48 Gauthier Nord à Notre-Dame-des-Prairies.

Des modifications au niveau des lettres patentes ont été apportées depuis sa création, tant au niveau du territoire desservi, de l’âge des jeunes pouvant la fréquenter et de sa dénomination.

Le Café-Rencontre de Notre-Dame-Prairies est devenu La Maison des jeunes Café-Rencontre 12-17 du Grand Joliette. Comme son nom l’indique, le service s’adresse désormais aux jeunes âgés de 12 à 17 ans en provenance du Grand Joliette. Malgré tous ces changements, les objectifs de départs sont demeurés sensiblement les mêmes.

Depuis sa naissance, des groupes de jeunes qui l’ont fréquentée et de l’équipe qui a su l’animée sont nés plusieurs idées, projets toujours en lien avec les objectifs du milieu. Malgré ses moyens financiers précaires, la Maison des jeunes a su faire son chemin et répondre aux besoins d’un grand nombre de jeunes de la région. Ce travail, auprès des adolescents et de la communauté, s’est fait la plupart du temps avec une équipe de trois permanents, de plusieurs personnes bénéficiant de programmes gouvernementaux et de nombreux bénévoles impliqués à différents niveaux du projet « Maison de jeunes ».

La Maison des jeunes, de sa création à aujourd’hui, a su démontrer qu’elle pouvait atteindre ses objectifs initiaux, soucieuse d’une qualité de service afin d’améliorer la vie des adolescent(e)s de la région.