Le projet « Bécik jaune » (2009-2014)

 

Description

Ce projet émane d’un besoin exprimé par certains jeunes d’avoir des vélos mis à leur disposition, à la Maison des jeunes, pour leur permettre d’effectuer des courses ponctuelles et locales.
Ayant eu vent d’une initiative de ce genre à St-Hyacinthe, l’idée d’implanter un projet de ce type a germé au sein de l’équipe du Café-Rencontre 12-17 en 2005.

Considérant que :

  • La Ville de Notre-Dame-des-Prairies (NDP) est adjacente à St-Charles-Borromée (SCB) au nord-ouest et à Joliette au sud-ouest et qu’elle est entourée de nombreuses municipalités rurales telles St-Ambroise de Kildare, St-Paul de Joliette, St-Thomas, Notre-Dame-de-Lourdes, etc.
  • Plusieurs personnes provenant de ces municipalités utilisent le transport en commun pour se rendre à Joliette mais elles doivent payer à nouveau pour chaque autre déplacement.
  • La culture de l’automobile augmente les émissions de gaz à effet de serre et qu’il est impératif de la modifier pour réduire notre impact sur l’environnement.
  • L’activité physique est une bonne solution pour prévenir l’obésité et les maladies cardiaques.
  • Le taux de décrochage scolaire est très élevé dans notre MRC.

La Maison des jeunes (MDJ) a démarré le projet « Bécik Jaune » dont la mission est de fournir à l’ensemble de la population du Grand Joliette un moyen de transport actif, écologique et gratuit; l’accès à des vélos communautaires. En plus de répondre à ces critères, voici les objectifs spécifiques auxquels répond ce projet :

  • Offrir la possibilité pour certaines personnes plus démunies d’avoir accès à des vélos sécuritaires pour leurs déplacements et ainsi, briser l’isolement et augmenter leur autonomie.
  • Promouvoir l’implication bénévole et l’action communautaire auprès des jeunes impliqués dans l’ensemble des étapes du projet.
  • Permettre aux jeunes impliqués dans le projet d’acquérir de nouvelles compétences, habiletés et de favoriser leur développement.
  • Contrer le décrochage scolaire en maintenant aux études les participants grâce à leurs appartenances au projet Bécik jaune.

Chaque année, une collecte de vélos auprès des citoyens, en collaboration avec le Conseil Régional de l’Environnement de Lanaudière et VÉLOBATO, permet l’approvisionnement en vélos. Ces derniers sont soit remis en état soit démantelés pour les pièces par l’équipe de VÉLOBATO, des jeunes en adaptation scolaire dans le cadre d’un projet de persévérance scolaire. Ces jeunes s’occupent également de l’entretien des vélos ainsi que de la promotion du projet par le biais de patrouille à vélo tout au long de la saison. Bécik jaune, c’est concrètement, des supports à vélos jaunes identifiés à l’effigie du projet, disposés dans plusieurs endroits stratégiques sur lesquels il y a des bicyclettes sécuritaires spécialement identifiées que les gens peuvent prendre et utiliser. Ils n’ont qu’à les remettre ensuite sur l’un des supports près de leur destination. Le vélo est alors disponible pour un autre usager. Chaque support et vélo jaune est muni d’une affiche expliquant les règles d’utilisation, les règles de sécurité routière à vélo et d’un numéro de téléphone pour signaler un problème ou émettre un commentaire concernant le projet. Chaque vélo a son propre numéro d’indentification afin que les usagers puissent signaler les problèmes techniques ou bris.

En 2011, les jeunes mécanos patrouillaient tous les vendredis après-midi afin de réparer si possible la flotte sur place, ramener et remplacer les vélos trop endommagés à l’atelier de réparation. En 2012, un effectif de six patrouilleurs a été affecté à cette tâche. Les patrouilleurs avaient en plus, le mandat de rencontrer les citoyens pour les informer sur le projet, les bienfaits du transport actif et pour les sonder sur leur utilisation des béciks jaunes et/ou d’autres modes de transport actif. Ils ont également offert des ateliers sur la sécurité routière et les bienfaits du transport actif aux groupes 10-12 ans des camps de jour du Grand Joliette. Au cours de la saison 2012, ce sont près de 1200 citoyens qui ont été ainsi approchés (voir Rapport saison 2012.pdf)

Quelques statistiques pour ce projet :

Année 2009-2010 2010-2011 2011-2012
# de vélos 25 76 400
Km parcouru 100,8 696 000 2 520 000
GES non produit (tonne) 0,02 145 525
Déchets (kg) détournés des sites d’enfouissement 227 863 4535,9
Durée saison (jours) 84 116 105
Emplois étudiant créent 1 3 6

Retour aux projets communautaires